Séminaire organisé à Nexon (87) le 29 janvier 2019, par Tempo Territorial, l’AMRF, la Fédération « La Chataigneraie limousine ». / Animation : Dominique Royoux (Université de Poitiers, laboratoire Ruralités, Vice-président de Tempo Territorial ). 60 participants.

Trois questionnements ont traversé la problématique de ce séminaire :

  • Mieux connaître l’éventail des solutions de mobilité collective alternative proposée en milieu rural par des collectifs divers et leurs modes d’articulation possible avec l’offre de mobilité « classique » déclinée par les politiques publiques locales ;
  • Comment les solutions de mobilité conçues dans un premier temps pour des publics dédiés ( jeunes en insertion, personnes âgées….) et captifs, peuvent s’élargir pour le plus grand nombre ? ;
  • Comment mieux articuler les temps de déplacement tributaires de plusieurs modes de transport en milieu rural, en étudiant plus précisément les modes d’accès et les types de connexions avec l’offre existante ?

Les interventions présentant plusieurs solutions de déplacement alternatifs ( Rezo pouce, Ecosyst’m, initiatives promues par les centres sociaux ), les débats et les échanges ont révélé :

  • un besoin d’innovation à renouveler en permanence ( auto-stop organisé, co-voiturage citoyen et solidaire, offre de coordination des centres sociaux, bureau d’accueil mobile, tiers-lieux, télé-travail…) ;
  • un besoin de partage entre initiatives publiques et privées : qui en est à l’origine ?
  • un besoin de réflexion sur le meilleur périmètre géographique à concevoir entre l’offre et la demande de déplacements ;
  • un besoin d’accompagnement aux changements de comportement des populations ;
  • un besoin de recueillir régulièrement les besoins évolutifs des populations ;
  • un besoin spécifique d’ingéniérie en milieu rural et de capitalisation des nouvelles expérimentations et de leurs évaluations ;
  • une articulation nécessaire entre le besoin de nouvelles formes de déplacement collectif en milieu rural ( répondant à des mobilités aux motifs de plus en plus diversifiés), avec le besoin de renforcement des liens sociaux en territoires peu denses.