Madeleine MIALOCQ

Après des études en lettres et sciences humaines et sociales (prépa littéraire, licence de philosophie, et master d’anthropologie), je ne suis pas arrivée directement à la thèse, coordonnant d’abord la revue Pour (Grep) pendant un an, avant de co-écrire le guide de l’habitat paysan pour l’association Terre de Liens (document de travail interne). L’habitat est devenu un fil rouge pour interroger de nouvelles manières d’investir la ruralité. Dans le prolongement des grottes occupées de Grenade étudiées dans mon master,puis de l’habitat paysan, cette thèse que j’entame me permet ainsi de poursuivre et d’approfondir des interrogations que je traverse in situ depuis plusieurs années. Elle questionne les dynamiques d’installations et les espaces de conflit autour d’habitats « hors-normes », mettant en jeu les représentations et les lois encadrant l’habitat. Plus largement, ces habitats sont une entrée pour interroger de nouvelles manières d’habiter les territoires ruraux isolés. Dans quelle mesure y observe-t-on un phénomène de précarité, ou au contraire un laboratoire d’invention du rural ; comment dépasser l’approche par la vulnérabilité et donner à voir et comprendre des situations plus complexes, porteuses d’enseignements pour les territoires ruraux aujourd’hui et la société en son ensemble ? Cette recherche vient soulever la recomposition des liens rural/urbain (axe 1 du laboratoire) et propose de constituer un état des lieux pour faire le diagnostic territorial des territoires concernés (axe 4).

Mots-clés : Habitat, Mobilité, Néoruralité, Précarité, Marginalité, Qualité de vie

Terrains de recherche : Grand Sud-Ouest France (Vienne, Haute-Vienne, Dordogne, Ariège)

Diplômes, qualifications et parcours professionnels

2016 – ? : Doctorat : Nouveaux modes d’habiter et mobilités dans les territoires ruraux isolés : dynamiques d’installation et espaces de conflits sur les habitats « hors-normes », Directeurs de thèse : Christophe IMBERT (MIGRINTER), Dominique ROYOUX (RURALITES).

2015-2016 : co-rédaction du Guide de l’habitat paysan, commande de Terre de Liens.

2014-2015 : coordination revue Pour (Grep), service civique.

2012-2013 : Master 2 Recherche Ethnologie et anthropologie sociale, EHESS, Paris, Mémoire : Des hommes dans la terre ; retour sur une expérience troglodytique dans les grottes occupées de Grenade.

2011-2012 : Master 1 Recherche Philosophie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Mémoire : Les grottes à Grenade : une dimension politique de la vie quotidienne.

2010-2011 : Licence Philosophie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2008-2010 : CPGE, Lycée Saint Sernin, Toulouse.

Fonctions éditoriales

2014-2015 : Membre du comité de rédaction et du groupe de coordination de la revue Pour.

Publications

Direction-coordination d’ouvrages et de revues scientifiques

MIALOCQ M., HOCHEDEZ C., DEFFOBIS H., DELFOSSE C., FAUCHEUX B. (coord.), 2015. Précarités et marginalités en milieu rural, Pour, 225.

DELFOSSE C., GODREAU M., MIALOCQ M., PORTET F., POULOT M. (coord.), 2015. Culture et patrimoine en milieu rural, Pour, 226

Articles dans des revues à comité de lecture

MIALOCQ M., 2015. Habiter un logementditprécaire. Retour sur des expériencesvécuesdans les grottesoccupées de Grenade, Pour, 225, 117-124
HOCHEDEZ C., MIALOCQ M., 2015. Précaritésetmarginalités en milieu rural. Introduction, Pour, 225, 21- 25

DALBAVIE B., MIALOCQ M., 2015. Habiteruneferme Terre de Liens.Enjeux et perspectives, Pour, 225, 139-145

MIALOCQ M., 2015. Ces savoir-faire anciens qui perdurent. Le collectif de charpentiers CopeauXcabana (Dordogne), Pour, 226, 75-83

MIALOCQ M. 2015. TéléMillevaches. Uneaventure à l’écoute d’un territoire, Pour, 226, 91-96

Autres articles ou autres productions

DALBAVIE B., MIALOCQ M., Le guide de l’habitat paysan, document de travail interne Terre de Liens, 2016

Communication orales dans des colloques nationaux et internationaux

En langue française

Intervention aux journées d’études du master 2 / Retour de terrain d’anthropologues en herbes : « L’invention du quotidien dans les grottes occupées de Grenade: pratiques et usages d’émancipation », 2 avril 2013, EHESS Paris.

Recherche

Menu principal

Haut de page